Un exemple typique de procédé développé par MECAPROTEC Industries, de l'étape laboratoire jusqu'à l'industrialisation, est le procédé Zinc-Nickel dont l'intérêt dans l'industrie aéronautique résulte de la nécessité de remplacer le procédé de cadmiage.

Grâce aux études initiées par MECAPROTEC Industries en collaboration avec ses interlocuteurs scientifiques publics, le développement du procédé de co-déposition zinc-nickel a abouti à ses premières qualifications aéronautiques en Europe. Posséder sa propre formulation d'électrolyte permet de mieux maitriser les paramètres opératoires et le vieillissement du bain, et de pouvoir garantir à ses clients une qualité du traitement constante sur plusieurs dizaines d'années. Le procédé zinc-nickel est aujourd'hui intégré au système qualité et la réalisation des commandes est assurée par des opérateurs qualifiés. MECAPROTEC Industries est donc la première société de traitement de surface capable de proposer à sa clientèle du secteur aéronautique un traitement qui a fait ses preuves dans l'automobile et qui respecte les exigences aéronautiques.

Les équipes de MECAPROTEC Industries  travaillent actuellement sur d’autres procédés de substitution innovants tels que l’OAS Fine, conversion chimique etc…

 

 B-Procedes